[Critique] 3DS – Pokémon Alpha Sapphire

Originalement publié sur www.geeksandcom.com le 16 décembre 2014.

Test de Pokémon Alpha Sapphire sur Nintendo 3DS

Ahhh les Pokémon. Ils font partei de notre vie depuis 1996. Mais c’est vraiment à partir de 1998 que j’ai commencé à aimer ces petits monstres de poche. C’est par le dessin animé que j’ai connu la marque et ses jeux vidéos. J’ai commencé à jouer aux jeux vidéos Pokémon avec Pokémon Crystal sorti en 2001, j’avais 18 ans. Clairement pas un âge cible bien que, puisque les premiers titres étaient déjà sorti depuis quelques années, je peux me défendre en disant que j’ai vieilli avec la franchise.

Pokemon Crystal - Nintendo GameBoy ColorBref, Pokémon Crystal fut le dernier jeu Pokémon que j’ai acheté sur les consoles portables de Nintendo pendant plusieurs années. Dès que j’ai su que les nouveaux titres, Ruby et Sapphire sortis sur Gameboy Advance en 2002, n’allaient pas pouvoir intégrer le partage des Pokémons avec les anciens titres, cela m’a complètement désintéressé. C’est que tous les anciens titres étaient compatibles entre eux! L’effort que j’ai investi était donc en vain et je trouvais les Pokémon de la troisième génération beaucoup moins attirants que les deux dernières. Le tout était suffisant pour abandonner la série.

Est-ce que ce fut la fin? Pas réellement sinon je ne serais pas entrain d’écrire cet article. Mais tout de même, à l’époque, j’ai suivi les films Pokémon qui sortaient ainsi que les jeux adaptés sur le Gamecube, Pokémon Colosseum et Pokémon XD Gale of Darkness. Pour le reste, néant… jusqu’à Pokémon Black & White 2 sur Nintendo DS. Ne me demandez pas comment mon intérêt est revenu, mais ces deux titres ont clairement aidé à la cause. Depuis, j’ai voulu rattraper le temps perdu en essayant de mettre la main sur les vieux titres. Je dis bien ici « essayer » car il est plutôt difficile de trouver les anciens jeux Pokémon sur le marché à un prix intéressant sans tomber sur des copies de contrefaçons… C’est ainsi que j’ai remarqué que Pokémon Black & White 2 sortent réellement du lot et que malgré les similitudes avec leurs prédécesseurs, les nouveautés et la jouabilité de ces deux titres font partie de mes préférés.

Ce à quoi je ne m’attendais pas par contre est le passage en trois dimensions de Pokémon X et Y. Un changement majeur, attendu depuis longtemps, mais qui reste malgré tout une surprise. De plus, la nouvelle région, les nouveaux Pokémons et certains changements dans la jouabilité ont fait de ces titres à mon avis les deux meilleurs de tous.

Cette année, Gamefreak nous offre le premier remake en 3D de l’un de ses anciens titres. Ruby et Sapphire étaient un choix logique puisque les deux autres séries d’avant, Red & Blue et Gold & Silver, furent eux aussi refaits avec FireRed & LeefGreen sur Gameboy Advance et HeartGold & SoulSilver sur Nintendo DS. Avec les premiers remakes, il est possible d’avoir accès à tous les Pokémon de toutes les générations et de les transférer dans les autres nouvelles. De ce fait, on peut s’interroger sur l’utilité des remakes de Ruby et Sapphire qui portent maintenant le nom de Alpha Ruby et Oméga Sappire?

Fiche technique 

  • Date de sortie : 21 novembre 2014 (Amérique du Nord) / 28 novembre 2014 (Europe)
  • Style : Jeu de rôle
  • Classement ESRB / PEGI : PEGI 7+
  • Développeur : Game Freak
  • Éditeur : Nintendo – ThePokémonCompany

Une autre histoire qui mise sur les méga-gemmes

Peu importe le jeu Pokémon auquel on peut jouer, l’histoire reste un peu la même : le personnage principal veut devenir un maître Pokémon et affrontera sur son passage de gros méchants ayant des plans machiavéliques qui peuvent mettre fin à l’humanité. L’originalité des histoires se retrouvent beaucoup plus dans ce qui se passe avec les Pokémon légendaires associés aux jeux spécifiques.

Dans Omega Ruby et Alpha Sapphire, nous en apprenons un peu plus sur l’histoire des méga-gemmes introduites dans Pokémon X & Y. Il est clair que les Pokémon légendaires des pochettes jouent un rôle important, mais je ne veux pas gâcher la surprise et vous laisse le découvrir par vous-même. Étant un élément de nouveauté majeure depuis X & Y, il est clair que j’ai trouvé le tout très intéressant et j’ai même été captivé à plusieurs reprises par ce que j’ai pu découvrir dans Alpha Sapphire. J’ai été agréablement surpris, au point que j’ai tout simplement dévoré le jeu et terminé l’histoire principale et battu l’élite des quatre en moins de dix heures!

Comme plusieurs autres titres, le jeu ne se termine pas après être devenu le grand champion. Malgré tout, ce qui suit la quête principale est sûrement ce qui est le plus intéressant dans tout le jeu. Sans vouloir tout dévoiler, disons que nous pouvons mettre la main sur plusieurs Pokémon que l’on ne pensait pas voir dans ces deux nouvelles éditions!

Il pleut des Pokémon légendaires! Alleluïa!

Plusieurs fanatiques crient au scandale, d’autres applaudissent. Le fait d’amener autant de Pokémon légendaires d’anciens titres fait réagir. Pourtant, certains de ces derniers sont amenés dans ces titres d’une façon assez particulière. Sans prendre de place dans l’histoire, la raison des apparitions de ces légendaires a fait apparaître plusieurs rumeurs sur le web. Malgré qu’il ne faut pas toujours prendre tout pour acquis ce que l’on lit, une rumeur d’un Pokémon légendaire fut fondée. Cette rumeur faisait état de 3 légendaires dont deux ne sont toujours pas encore officiellement annoncés. L’un de ces deux non-officialisés laisse prévoir qu’il est la cause des apparitions des autres Pokémons légendaires dans Oméga Ruby et Alpha Sapphire. Si le tout s’avère vrai, l’univers des jeux Pokémon pourra grandement en profiter et donner un nouveau souffle à la série. À voir comment GameFreak réalisera le tout!

Pour le moment, il est impossible de trouver tous les Pokémon dans ces deux nouveaux titres sans transferer à partir d’anciennes séries. Puisque plusieurs ont été distribués plus d’une fois, des Pokémon très rares comme Mew, Jirachi, Manaphy, Phione, Shaymin, Arceus et Victini feront clairement leur retour lors d’éventuels événements de distributions qui feront le bonheur des joueurs.

De petites nouveautés limitées pour ce Pokémon Alpha Sapphire sur Nintendo 3DS

Quelques nouveautés font leur apparition. L’une d’entre elle est la cachette dans des arbres qui permet de décorer son espace avec des objets gagnés ou achetés dans le jeu. J’ai ce mode, qui se voit dans d’autres titres tels que Animal Crossing, totalement inutile. De plus, puisque certains articles doivent être achetés, avec l’argent du jeu heureusement, et qu’il ne s’agit qu’un espace mignon sans réel utilité, il reste plus utile de garder l’argent gagné à acheter des mouvements ou des articles pour avancer dans le jeu.

L’introduction du DexNav permet de découvrir quelques Pokémon qui se cachent dans les herbes. Une petite image de leur corps apparaît dans l’herbe et plus on se rapproche, plus le DexNav permet de dévoiler de quel Pokémon il s’agit en plus de donner les caractéristiques de ce dernier telles que ses mouvements, son niveau, etc. Ce qui est intéressant est que nous pouvons marcher sur la pointe des pieds afin de ne pas se faire détecter. Si nous marchons normalement ou très vite, le Pokémon risquant de s’enfuir. J’ai trouvé le tout intéressant puisqu’en plus, nous pouvons désormais savoir si nous avons capturé  tous les Pokémon d’une route en particulier. Donc, si le DexNav détecte le Pokémon, que ce soit un normal ou un « shinny » cela nous permet de constater si nous l’avons déjà ou pas. Certain trouveront que cela rend la capture de « tous » les Pokémon encore plus facile. Effectivement, mais malgré tout, il faut prendre le temps de le faire et cela ne change en rien la facilité de la capture.

Les concours de beauté n’ont aussi aucune utilité réelle. À part le fait de pouvoir habiller le surexploité Pikachu, je n’ai pas réellement eu de plaisir à le voir essayer de séduire un public avec des attaques et avec son pouvoir de séduction amélioré par des baies. S’agissant d’un passage obligé de l’histoire, je suis tout de même heureux qu’une fois présenté, nous n’avons pas à revivre le tout.

Pikachu costumé

De plus, le fait qu’uniquement Pikachu soit habillable est surprenant. Le traitement de faveur s’étend d’ailleurs à sa voix, puisque encore une fois, Pikachu est le seul Pokémon à avoir une voix identique aux dessins animés. S’il est possible de lui programmer cette voix, il est clairement possible de le faire avec les autres. Peut-être qu’il manque de place sur les cartouches pour programmer plus de 700 sons et costumes différents pour tous les Pokémon? Si tel est le cas, j’ai vraiment hâte que les possibilités évoluent et d’entendre chacune des voix de nos monstres de poche.

Depuis déjà quelques générations de jeux, dès que nous utilisons certains Pokémon comme moyen de transport, nous voyons l’image réelle de ces derniers. Ce n’est pas le cas de tous et j’ai bien hâte de me voir nager sur un Squirtle! Encore une fois, il est possible que la limitation soit technique. C’est tout de même quelque chose que j’aimerais vraiment voir sur le long terme.

Et les amiibo dans tout cela ?

Pokémon Oméga Ruby et Alpha Sapphire ont été sur les étagères des magasins en même temps que les amiibo, les nouvelles statuettes de Nintendo. Ces dernières ont été créées spécifiquement pour Smash Bros, mais certaines sont compatibles ou le seront avec d’autres titres. Dans le cas de Pokémon, il y a un amiibo de Pikachu existant et un de Lucario est annoncé pour le début de l’an prochain. Le problème reste la compatibilité avec la Nintendo 3DS. Elle n’a pas la capacité de lire les puces NFC et cela ne sera le cas qu’avec la nouvelle 3DS qui sortira l’an prochain à une date encore non confirmée. Comment GameFreak pourrait profiter des amiibo avec les jeux Pokémon reste à voir, mais cela pourrait me couter cher! Donc pour le moment, Pikachu n’est pas compatible, mais restez à l’affût après la sortie de la nouvelle 3DS!

amiibo - Evenement Nintendo Montreal - Geeks and Com -3

Agréablement parfait, mais beaucoup trop grand public

J’ai tout simplement dévoré le jeu. Même si j’ai terminé les quêtes principales en peu de temps, il me reste encore beaucoup à faire! Et si j’ai terminé le jeu si rapidement, je crois que c’est principalement car il est un peu trop facile. Malgré l’échange d’expérience qui fait en sorte que tous les Pokémon de notre équipe évoluent à peu près à la même vitesse, j’ai souvent utilisé un seul Pokémon sur six pour combattre plusieurs adversaires qui ne possédaient que deux à trois Pokémon à la fois. Le fait que les Pokémon ont aussi maintenant plusieurs attaques de familles différentes (eau, feu, dragon, fairy, etc), simplifie les choses. Nintendo ayant une tendance à trop prendre la main des joueurs pendant leur partie, j’ai cru ressentir cette aide depuis X & Y. Je ne peux m’en plaindre, passer plus d’une centaine d’heures sur un jeu pourrait en décourager plusieurs. Toutefois, rendre la tâche aussi facile fait en sorte que l’on passe vite à autre chose.Ajouter un média

Faire un remake d’un jeu prend du courage. Parfois c’est un succès assuré, et parfois clairement un navet. Dans le cas de Omega Ruby et Alpha Sapphire, la possibilité d’obtenir autant de Pokémon d’anciennes versions aide clairement à son succès. La modélisation 3D depuis X & Y n’a pas trop changé, mais les émotions des personnages sont plus nombreuses et mieux réalisées. L’humour est toujours présent et dosé. Ces deux titres frôlent la perfection mais quelques ajustements techniques sont nécessaires.

Aucune des difficultés techniques ne m’a empêché d’apprécier Pokémon Alpha Sapphire à sa juste valeur. Même si je n’ai pas joué aux titres originaux de Pokémon Ruby et Sapphire, je suis agréablement surpris par cette aventure. Ne pouvant malheureusement pas identifier les différences entre la génération originale et la nouvelle, je ne peux pas dire s’il y a autant d’eau à naviguer!

Mais chaque année, une question me revient : à quand une série Pokémon sur Wii U? Cette série ferait clairement vendre des consoles Wii U en plus d’amener une jouabilité prononcée avec le partage d’informations avec la Nintendo 3DS, en particulier maintenant que les Amiibo sont compatibles avec les deux machines.

Pokémon Oméga Ruby et Pokémon Alpha Sapphire sont disponibles dans plusieurs magasins et sur le Nintendo Eshop de la Nintendo 3DS! À acheter sans hésiter!

Prix lors du test : 33,50 euros (Amazon France)44,89$ (Amazon Canada)

Notre note
8/10

Les plus :

  • L’intriguante histoire sur les méga-gemmes et leur effet
  • L’environnement 3D toujours aussi beau depuis X & Y
  • L’introduction du DexNav qui nous sauve du temps
  • La possibilité de capturer des Pokémons légendaires de d’autres générations

Les moins :

  • Trop facile à terminer et à compléter
  • Ne pas pouvoir transférer les méga-gemmes de X & Y à Oméga Ruby et Alpha Sapphire par l’entremise de la banque Pokémon
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s