[Critique] 3DS – Yoshi’s New Island

Originalement publié sur www.geeksandcom.com le 5 mai 2014.

Test de Yoshi’s New Island sur Nintendo 3DS

Cela fait maintenant quelques semaines que Yoshi’s New Island a été publié sur Nintendo 3DS. Reprenant le même style visuel et de jouabilité que le jeu originalement sorti en 1995 Super Mario World 2: Yoshi’s Island, ce nouveau titre peut séduire les plus nostalgiques. C’est donc avec excitation que j’ai de nouveau personnalisé le petit dinosaure vert tant apprécié.

Une nouvelle île flottante et en forme d’oeuf

Le jeu commence avec une cigogne qui livre Bébé Mario et Bébé Luigi aux mauvais parents. Énervée par cette erreur, celle-ci perd facilement le contrôle lors d’une attaque du magicien Kamek et de ses sbires qui lui volent Bébé Luigi. Bébé Mario, quant à lui, tombe alors sur une île flottante en forme d’œuf où se reposent, par pure coïncidence, plusieurs Yoshis. Cette île est alors soudainement envahie par Bébé Bowser. Pendant que les Yoshis recherchent la cachette de Bébé Bowser, Bébé Mario atterrit tout près d’eux et semble connaître, grâce à un don télépathique, la localisation de Bébé Luigi. C’est ainsi que les Yoshis repartent à l’aventure pour sauver Bébé Luigi avec Bébé Mario sur leur dos….

En ce qui à trait à l’histoire, malgré la réaction de la cigogne qui se trompe de maison et qui m’a fait bien rire, rien ne m’a réellement impressionné. Tout reste simple comme dans certains jeux de Nintendo et j’aurais apprécié un peu plus de profondeur. Puisqu’il n’y a aucune certification claire qui indique si le jeu est une suite directe de Super Mario World 2: Yoshi’s Island ou de Yoshi’s Island sorti sur Nintendo DS en 2006, j’aurais aimé qu’un lien unisse les trois jeux…

Yoshi’s New Island : de la nouveauté, mais pas tant

Qui dit nouveau jeu, dit aussi habituellement nouveauté. Malheureusement, Yoshi’s New Island reste très standard à ses origines. La jouabilité reste la même, mais après tout, je ne m’en plaint pas. Cela se joue presque aussi bien que le jeu original sur Super Nintendo.

Presque aussi bien car le jeu reprend aussi les fameux costumes de transports. La jouabilité de certains demande d’utiliser le gyroscope de la console. La jouabilité peut en devenir chaotique et répond parfois trop lentement ou trop vite à nos mouvements. J’aurais préféré des contrôles classiques, ou du moins une meilleure expérience de jeu pour ces mouvements. L’utilisation du stylet ou de toute autre option de jouabilité qu’offre la Nintendo 3DS auraient pu être envisagées…

Une nouveauté concerne l’utilisation d’un gigantesque oeuf lors de la digestion d’un énorme ennemi. L’oeuf brise la majorité du décor, mais puisque les dégâts sont préétablis cela m’a laissé sur mon appétit. Cet élément aurait pu être utilisé tout comme le méga champignon qui transforme Mario et autre dans ses récentes aventures sur Nintendo DS, 3DS, Wii et Wii U… De plus, j’ai trouvé le tout un peu vulgaire puisque disons-le, à voir la grosseur de l’œuf, je ne peux m’imaginer à quel point cela à dû être dur à… le faire sortir… Je sais, c’est un jeu vidéo… après tout…

Des mini-jeux en coopération apportent un peu plus d’heures à jouer, mais puisqu’il faut absolument une deuxième console, je n’ai pas eu la chance de tester le tout avec un ami.

Un design retouché, mais encore pixélisé

Malgré mes petites déceptions, l’un des aspects du jeu les plus réussi est sans doute le design et les couleurs. Le rendu visuel est intéressant par ses couleurs pastelles et par la mise en forme en 3D des personnages qui ont d’ailleurs un effet de personnages dessinés. Ceci est tout un changement en comparaison des deux titres précédents. Effectivement, ces derniers possédaient des décors aux contours foncés et gras.

La seule chose que j’ai à reprocher au design concerne les personnages qui sont encore trop pixelisés, malgré la perfection des paysages. La mise en forme en 3D des personnages ne doit pas aider la cause, mais à côté d’un décor si pur, le constat est immédiat…

Yoshi’s New Island : un jeu pour tous mais principalement pour les enfants.

Yoshi’s New Island est un excellent jeu pour tous. Par contre, les nostalgiques auront de la difficulté à trouver le jeu aussi intéressant que le premier du nom. Les niveaux sont nombreux, longs et d’une difficulté bien équilibré.

En revanche, le manque de nouveauté peut rendre l’expérience facilement redondante et même ennuyeuse, mais il est clair que les jeunes joueurs qui n’ont pas connu la Super Nintendo y verront une belle aventure avec comme personnage principal, le dinosaure vert le plus populaire de l’histoire des jeux vidéo.

Notre enthousiasme
7/10

Les plus :

  • Une longévité qui est plus que convenable
  • Les fabuleux décors aux couleurs pastelles

Les moins :

  • Les personnages trop pixelisés
  • Le manque de nouveauté
  • Un jeu redondant qui peut vite devenir ennuyant
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s