[Événement] Comiccon d’Ottawa 2012

Originalement publié sur www.geekbecois.com le 17 mai 2012.

Notre visite au Comiccon d’Ottawa

Notre visite au Comiccon d’Ottawa

La fin de semaine dernière, la capitale du Canada a eu droit à toute une visite interstellaire! En effet, le Comiccon d’Ottawa a reçu plusieurs acteurs dont la majorité provient de la franchise de Star Trek.

Pour sa première édition, l’événement s’est déroulé au CE Center, dans un endroit assez isolé du centre-ville et à côté de l’aéroport de la ville. Quoique facilement accessible en autobus (97), le trafic automobile quant à lui, a dû être un peu plus corsé.

L’immense entrepôt (dont la déco intérieure est plutôt moche) a accueilli plus de 20 000 personnes durant ces 2 jours. Impressionnant!

Sur place, il était facile de constater que le chiffre n’était pas farfelu. Il a fallu plus de 2 heures après l’ouverture des portes afin de faire entrer tous ceux qui attendaient en ligne! L’attente pour les cantines était longue,  il fallait être patient pour manger un gros hot dog froid à 5$. Il fallait se prévoir des provisions, chose dont je n’ai malheureusement pas pensé et dont l’événement a suggéré sur les réseaux sociaux qu’après la première journée de l’événement…

L’événement proposait un large choix de commerçants qui vendaient des bandes dessinées, vêtements, jouets, etc. Malgré leur grand nombre, j’ai trouvé qu’il manquait de variété au niveau des bandes dessinées (j’aurais aimé voir des bandes dessinées européennes) et des vêtements. Exemple, il n’était pas rare que les chandails que je trouvais intéressants ne fûrent plus disponibles dans ma taille (large). Il n’était pourtant que samedi!

Bref, juste au milieu de la salle se trouvaient la célèbre DeLoreanne de Back To The Future et la délaissée Gran Torino de la télésérie Starsky & Hutch.

Par après, il y avait plusieurs artistes qui vendaient leurs œuvres qu’elles soient dessinées ou fabriquées. Il était particulièrement difficile d’aller plus loin. Les longues lignes d’attentes pour les prises de photos avec les acteurs étaient tout simplement énormes. Bien que le prix m’aurait fait reculer, si j’avais été intéressé, je n’aurais jamais payé le prix. Pourtant, la ligne la plus longue était devant le kiosque de William Shatner. Il y en a du monde qui l’aime pour payer 75$ pour une photo avec lui! Le prix pour les autres acteurs était plus modeste. Il ne faut pas que j’oublie que le prix pour les photos fut affiché seulement sur place. Il n’était donc pas possible de prévoir combien d’argent amener avec soi. Ce qui est dommage…

Les acteurs étaient sur place dès l’ouverture des portes. J’ai eu la chance de prendre Lou Ferrigno et Jamie Bamber en photo avant qu’il n’y ait trop de monde!

Puisque plusieurs acteurs donnaient des conférences, j’ai assisté à deux d’entre eux. Lou Ferrigno était imposant sur scène, mais n’argumentait pas réellement lorsque le monde lui posait des questions. Chose que Marina Sirtis ne faisait pas. Très à l’aise devant le public, elle profitait de chaque question pour partager avec humour des moments de son expérience lors des enregistrements des épisodes de Star Trek: The Next Generation. Limité sur l’endroit où les médias devaient prendre des photos, j’ai quand même pu prendre une photo de Marina durant les dix premières minutes de la conférence.

Qui dit Comiccon d’Ottawa dit costumes. Il en avait plusieurs! Comme le Comiccon de Montréal, il y avait un défilé de costumes avec prix à gagner. Moustafa Chamli, qui écrit des chroniques sur Geekbecois, était le maitre de cérémonie du défilé. Malheureusement dû à mon épuisement, je n’ai pas assisté au défilé puisqu’il a eu lieu qu’à la fin de la première journée. J’ai tout de même pu voir un nombre élevé de personnes avec de très jolis costumes fort bien réalisés. Photos à voir dès la fin de cet article.

Le plus intéressant était sans doute les activités qui avaient lieu dans des salles séparées à l’extérieur de la grande salle d’exposition. Parfois spécifique aux enfants et parfois pour tous, il était possible d’apprendre à se construire une armure à la Star Wars et d’apprendre à dessiner des bandes dessinées. J’ai particulièrement aimé l’activité de l’heure Star Wars pour les enfants. Ces derniers se sont fait donner une mission par un Jedi. Ici, on voit un jeune padawan qui était sceptique de se faire prendre en photo avec Darth Vader et Darth Sidious

Pour terminer, le Comiccon d’Ottawa a démontré ce que le Comiccon de Montréal peut réaliser avec de plus grandes salles. Nous le verrons en septembre prochain puisque ce dernier ne sera plus à la Place Bonaventure, mais bien au Palais des Congrès. Les invités spéciaux étaient nombreux, quoique peut-être pas assez variés. J’adore Star Trek et encore plus Star Trek: The Next Generation, mais j’aurais aimé voir des artistes de d’autres séries. Jamie Bamber était un autre bon choix, mais faisait pitié d’être le seul invité de Battlestar Galactica! Sinon, à part l’attente interminable pour les cantines, que les toilettes fussent mal identifiées et qu’il ait été appréciable d’avoir beaucoup plus de places assises pour se reposer, le Comiccon d’Ottawa a facilement fait ses preuves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s